Record perso à la Feriascapade

Posted in Nos Courses, Sport

record perso

2 mois que je n’avais pas accroché un petit dossard…

En pleine prépa marathon, j’ai eu envie de poser le cerveau et de m’amuser un peu sur 10km…

J’étais loin de m’imaginer que j’allais me faire péter un petit record perso sur cette distance.

record perso

Depuis 8 semaines je suis en mode BERLIN BERLIN BERLIN, l’objectif est de courir moins vite mais plus longtemps.

C’est donc sans aucune pression que je me suis inscrite à cette course.

Souvenez vous, j’avais fanfaronné sur Instagram car, avec mon temps de référence sur 10km, j’avais pu m’inscrire en sas élite qui était fixé, pour les femmes, à moins de 48 minutes.

Même si, pour moi, une nana qui envoi du pâté boucle le 10km en 45 minutes ou moins, j’avais pris la décision de profiter de pouvoir partir devant. Avec mon 47’13 je passais in extremis.

Jour J

Après une courte nuit de sommeil, nous partons mon chéri et moi, en direction de Dax.
Parfois je me dis qu’il faut être complètement siphonné pour se lever aussi tôt pour courir.

Une fois sur place nous partons récupérer nos dossards, déjeunons et partons nous échauffer.

Je retrouve mon père fidèle au poste pour cette course et croise Bastien rencontré via insta avec qui je papote depuis quelques jours. Il me présente sa voisine, qui d’après lui va gagner la course, on en rigole…. Si j’avais su…

L’heure du départ approche, je laisse donc mon père et mon chéri pour l’aller m’installer dans le fameux sas.

Je n’y suis pas du tout à l’aise. Les nanas sont gaulées comme jamais, en mode petits shorts d’athlé, jambes affutées, certaines me dévisagent (dont une vilaine au short bariolé) d’un air de dire « tu as vu de la lumière dans le Sas et tu es entrée ou quoi ? »

Heureusement je retrouve Nina, que j’avais rencontré il y a 1 an ½ au semi d’Oloron.

Nous discutons toutes les deux en attendant le départ.

Mon dernier 10km date du mois de juin à Tarbes et s’était « mal » passé. J’y avais beaucoup souffert de la chaleur : J’avais fini en 47’55 au bout de ma vie, complément à bout de souffle, rouge à péter en ayant vraiment souffert toute la course.

Là, comme je suis en pleine prépa marathon, je ne m’attends vraiment à rien niveau performance car je suis en mode « courir moins vite mais plus longtemps. »

Top départ !

Ça bouscule mais largement moins que si j’étais partie derrière. Je cours à mon rythme dès le début !

4’34 pour le 1er km. Pour UNE fois que je pars à un rythme raisonnable !

Je décide ne pas me focaliser sur mon allure et de ne regarder ma montre que lorsqu’elle sonne pour m’indiquer un km, bref profiter pleinement de la course . Les gens sont venus nombreux pour nous encourager et niveau température, il fait très bon.

Au bout d’1km500 qui vois-je sur le bas côté s’arrêter pour reprendre son souffle ? Miss short bariolé !
Je ne peux m’empêcher d’avoir un grand sourire intérieur et de penser « c’était bien la peine teh ! »

Les km s’enchainent, et à ma grande surprise, mon rythme est super bon 4’29 – 4’29 – 4’39 – 4’24

Je ne me sens pas du tout à l’agonie comme parfois je peux l’être, mon cœur à l’air de battre « normalement », pourvu que ça dure !

On arrive dans un sous-bois, je pense que c’est une piste cyclable, car le chemin y est plus étroit, ça bouchonne un peu…

On croise des non-voyants avec des guides, je trouve ça tellement cool !

Pendant la course, plusieurs fois je croise des gens qui m’encouragent, l’ambiance est vraiment festive et bon enfant !

Cependant j’ai au fond de moi un petit challenge, j’aimerai tellement arriver avant mon chéri. Je sais que sur plus long, je peux le battre mais sur 10km, ça risque d’être chaud ! Je maintiens mon rythme et me dit qu’avec un peu de chance, il aura été coincé assez longtemps dans les bouchons du départ pour ne pas me rattraper.

6-7-8ème km, pas de chéri à l’horizon j’y crois !

8,5ème alors que je viens de faire ma belle devant un photographe (dont les photos ne sont, à mon grand regret, pas sorties) j’entends à ma droite « allez ma chérie, c’est bientôt la fin »

« hé merde ! » haha

record perso

9ème km, allez plus qu’un, je sens qu’il m’en reste sous la godasse,  j’accélère !

A l’entrée du stade, j’aperçois de l’autre côté de la piste le chrono, putain je suis en train de battre mon record !

record perso

Je passe sous l’arche d’arrivée : ma montre affiche 10,100km : 46’02 !

Allez lààààààààà le record perso ! Je suis ultra contente ! Je ne m’y attendais pas du tout !

Je retrouve mon chéri, lui aussi a battu son record et ce, malgré les embouteillages du début.
Mon père arrive peu de temps après lui aussi hyper content de son chrono.

Cette course et ce record me donnent un coup de boost phénoménal pour la suite de la prépa.
Plus que 4 semaines et on y sera ! Attention, Berlin me voilà !

ps: la voisine de Bastien a effectivement signé le meilleur temps féminin en 37minutes…. une vraie machine de guerre !

22 août 2018
/
Previous Post Next Post

1 Comment

  • Reply Sophie

    Bravo Charlotte!!

    23 août 2018 at 9 h 10 min
  • Leave a Reply

    Vous aimerez aussi