Trail Ygos : podium surprise

Posted in Nos Courses, Sport

Trail Ygos

Vu qu’on rentre ce weekend pour la fête des mères, ça te tente une petite course de 7 ou 14 km ?

J’ai vu sur running-aquitaine qu’il y en a une à Ygos, ça pourrait être sympa non ? En plus, ils proposent même le parcours pour ceux qui pratiquent la marche nordique, tu penses que tes parents seraient chauds ?

Voilà ce que j’ai demandé à mon chéri en début de semaine dernière.

7 ou 14 ? Telle était la question durant toute la semaine.

On a longtemps hésité, le 14 nous tentait bien, mais après avoir regardé les prévisions météo (catastrophiques) on s’est dit que 7km sous la flotte passeraient plus vite que 14. Et puis faut pas oublier qu’à midi on nous attend pour le gargantuesque repas de la fête des mamans.

2 jours avant la course en discutant avec ma sœur, j’apprends que cette course est un trail.

Ah ? Bon, j’en ai jamais fait, on verra bien, on est inscrits de toute façon.

Jour J

Toute la petite family prend la route (beaux-parents + chéri + moi)

Le temps est bien plus sympa que ce qui avait été annoncé, mis à part qu’il y a pas mal de vent.

Le départ se fait en plein centre du village, l’ambiance est joyeuse, c’est jour de marché, les étales des petits producteurs font saliver !

C’est parti, le début de la course se fait sur la route, mais très vite nous bifurquons sur un petit chemin, je double pas mal de monde, et garde en ligne de mire mon copain qui est déjà bien loin devant.

Très vite, on nous fait passer dans un endroit très chaotique, pas vraiment un chemin, ni de l’herbe, ni du sable, c’est un peu tout ça en même temps, je ralentis le rythme, j’essaye de rester légère et dynamique, il y a des trous partout, plusieurs fois ma cheville droite manque de se tordre, ça serait quand même con de se faire mal dès le début du parcours.

Petit passage dans la propriété d’un paysan, c’est de l’herbe assez dure, j’accélère.

Ma joie n’est que de très courte durée, c’est parti pour les chemins sablonneux des Landes entre les champs de maïs fraichement semés. Dur dur de garder un rythme correct, ça glisse, il y a des énormes flaques, des parties hypers molles.

Peu de temps après, la première « surprise » fait son apparition : un escalier de boue. Je ne sais pas vraiment comment expliquer ça. Imaginez une grosse côte comme un escalier d’une 20ène de marches, mais en boue.

Trail Ygos

On s’accroche aux branches pour monter et on essaye de rester dans les traces déjà faites par les personnes passées juste avant.

Et puis c’est reparti pour un tour, alternant chemins, sable, boue, passage sous bois, herbe, sable, boue….

J’ai le cardio complètement en vrac, mais je me concentre sur le monsieur devant et essaye de poser mes pieds sur ses traces.

Un chemin « dur » arrive ce qui me permet d’accélérer et de doubler 3 filles dont une avec un tshirt orange fluo avec l’inscription marathon de Bordeaux.

4ème km : la forêt, pour ceux qui connaissent c’était un peu comme dans le bois de Pau : des chemins hypers étroits au bord de petits ruisseaux, très très glissant (j’ai failli tomber) qui serpentent d’un côté puis d’un autre.

Sans connaître les lieux, on comprend vite qu’on nous fait faire des petits allers-retours.

A certains moments, il faut passer sur des minis ponts en planche de bois, ça monte et ça descend et on aperçoit les autres concurrents plus loin : assez dur pour le moral.

Dans un virage, la fille au t-shirt orange me re passe devant. Je me dis que dès qu’on sort de ce calvaire de bouillasse, je la redoublerai.

Sauf qu’après la bouillasse, le sable revient et je n’arrive pas à accélérer.

6ème km, on se rapproche du village car j’entends au loin le speaker qui annonce l’arrivée des premiers.

Dernier effort, la fille en orange est trop loin, mais il y a ce monsieur au tshirt bleu clair qui semble aussi cuit que moi.  Je donne un dernier petit coup de gaz et arrive à le doubler juste avant la ligne d’arrivée.

Et voilàààààààà la 11eme fiiiiiiiilllllle !

Oh cool ! 11ème c’est pas mal pour un premier trail !

Mon copain m’attend avec un verre d’eau et me félicite, lui aussi en a chié, cette course était bien plus dure que ce que l’on s’était imaginé.

Sur place, on profite du ravitaillement et des ostéos présents pour l’occasion : cheville tordue pour lui hanche douloureuse pour moi.

Comme il a fini avant moi, il part assister à l’arrivée de ses parents.

Quand il revient, il me sort « ma chérie, tu sais que tu es 3ème fille ? »

3ème ? mais j’avais entendu 11ème ?!

Bon, mes parents sont là, on rentre ?

Trail Ygos

AAAAAaaaaah non ! non non non non non, on va pas y aller sans attendre la remise des prix ! C’est le premier podium de l’histoire de ma vie de runneuse et peut être le dernier donc tant pis, le repas de famille attendra !

Aujourd’hui c’est mon jour de mini gloire ! Sortez les confettis et les appareils photos !

Trail Ygos

Une fois rentrés et douchés,  je vous dit pas comment je me la suis racontée au repas de famille….

Oui j’ai la 3ème place modeste 😉

4 juin 2016
/
Previous Post Next Post

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi