Semi marathon Nouste Henric : mon compte rendu

Posted in Nos Courses, Sport

Semi marathon Nouste Henric : mon compte rendu

J’avais plusieurs fois lu, en consultant les divers plans de préparation au marathon, qu’il était bien de courir un « petit » semi quelques semaines avant le grand jour.

A 4 semaines du marathon d’Amsterdam, le semi de Nouste Henric tombait carrément à pic !

Et c’est tout naturellement que super coach Benjamin l’avait intégré dans ma 7ème semaine de prépa.

Dimanche dernier, 7h30 du mat…

Quand mon réveil sonne, je ne me lève pas de suite et prends quelques secondes pour écouter le bruit dehors… Tout semble calme ! Ma danse de la pluie aurait elle fonctionné ?
En effet, une fois les volets ouverts, il ne pleut pas ! Reste maintenant à savoir s’il fait froid ou pas.
Je sors prendre la température… Mais c’est qu’il ferait presque bon !

Je prends l’option short/t-shirt manche courte, tandis que Margot opte pour la version manche longue.
Après un petit dej rapide, nous partons ensemble vers le lieu de départ de la course qui se situe juste à côté de notre coloc.

Quelques allers/retours pour s’échauffer et nous tombons sur Mathilde ! Encore une copine Paloise rencontrée grâce à Instagram ! Des semaines que nous essayons de nous caler pour courir ensemble ! Ce dimanche ce sera ENFIN chose faite !

Évidement 15min avant la course j’ai envie de faire pipi, mais cette fois-ci je suis obligée de faire la queue qui mène aux wc car il n’y a pas de petit arbre ou buisson pour me cacher.
Les minutes défilent et je suis toujours en train de patienter… Euh faudrait pas que je me rate le début de la course quand même !

8h56 c’est enfin à mon tour
8h57 je fais pipi
8h58 je me lave les mains et cours vers la ligne de départ.
Je cherche Mathilde des yeux mais ne la trouve pas…
9h00 top à la vachette (culture G) c’est parti pour 21 km de bonheur !

Je connais le parcours des 10 premiers km PAR CŒUR, comme j’habite dans le coin c’est un tracé que j’ai pour habitude de faire.

Comme d’hab, je repère 2-3 nanas et essaye de toujours les avoir dans ma ligne de mire.
Aujourd’hui nous avons Madame short violet et Madame t-shirt fuchsia.

Les premiers km se passent hypers bien, même si je trouve très curieux de partir sans Margot qui a opté pour le 10km. D’après nos savants calculs, et étant donné que le 10km partait 10min après le semi, elle devrait me rejoindre vers le 8ème.
Je suis hyper partagée, d’un côté j’ai envie qu’elle me rattrape mais d’un autre non, ça voudra dire que je suis plutôt pas mal partie.

Au 6ème km j’ai un petit passage à vide, et commence à souffrir de la contracture que j’ai depuis quelques semaines au diaphragme. Je souffle, et essaye de faire abstraction.
Je me fait doubler par un espèce de boulet de canon, en mode sprint final… Je comprends que c’est le 1er du 10km qui donne tout ce qu’il a.

Semi marathon Nouste Henric : mon compte rendu

8ème-9ème : Pas de Margot ! Dès qu’il y a un virage j’en profite pour regarder derrière mais je ne l’aperçois pas. J’arrive à la bifurcation entre le semi et le 10km… Cette fois c’est sûr, nous ne nous croiserons pas.

10km : Le début de la vraie course commence !

Au 11ème, nous arrivons sur une côte que je connais malheureusement trop bien. Une côte sournoise, longue en virage et qui n’en finit plus de monter ! Quand tu crois que c’est enfin fini NON ça serait trop simple, il y a encore quelques mètres de faux plat…

Madame short violet est là, devant moi, je dois m’accrocher à elle et emboiter son pas. Au début j’y arrive, puis petit à petit ça devient dur, je commence à pester, à insulter la terre entière en moi, et j’avoue avoir pensé que si par MALHEUR un photographe avait eu la brillante idée de se mettre en haut en mode « photo souvenir », j’aurai été capable de lui faire un geste pas très courtois… Si vous voyez ce que je veux dire…

La côte passée, nous nous faufilons dans les quartiers, je récupère mon rythme, accélère et redeviens calme dans mon fort intérieur. Je rattrape et dépasse madame short violet et recommence même a distinguer madame t-shirt fuchsia perdue de vue depuis quelques km.

Nous enchainons, les montées les descentes, les petits chemins, les ponts, les virages… Dans certaines descentes c’est assez glissant, il y a des galets, de la boue, Madame short violet en profite pour me doubler visiblement très à l’aise sur les terrains chaotiques tandis que je prie intérieurement pour pas perdre une cheville à quelques semaines de mon marathon.

15ème km : Pensée pour Mathilde qui m’avait dit quelques jours plus tôt, « moi à partir du 15ème j’accélère » J’essaye de suivre son conseil, en augmentant un peu la longueur de mes foulées.

16ème km : j’ai dû souffler un peu fort à la vue du panneau car un monsieur au tshirt jaune fluo s’est retourné et m’a dit « allez on lâche rien ! »

17-18-19-20 : Nous formons un duo de choc avec ce monsieur, nous nous tirons mutuellement c’est génial ! Mesdames shorts violet et t-shirt fuchsia étant désormais loin derrière nous.

Semi marathon Nouste Henric : mon compte rendu

21 km : plus que quelques mètres, au bout de la rue, j’aperçois ma mère « Allez Charloooootte »

Un dernier virage à gauche et la ligne d’arrivée est enfin là !

2 personnes sont devant moi, j’avais pas spécialement prévue de les doubler mais j’entends ma sœur me hurler dessus « Allez Charlotte double les ! » Euh…. Ok !
Dans un dernier effort j’arrive à passer la ligne avant eux !

1h50 : même chrono qu’au Semi d’Oloron, mais avec un parcours bien plus dur ! Je suis assez contente !

Je retrouve Monsieur T-shirt jaune, nous nous tombons dans les bras en mode bravo et merci ! Un super moment !
Je retrouve aussi Margot,  nous papotons et restons jusqu’au à l’annonce des résultats pour applaudir le podium de Mathilde !

Ainsi s’achève la dernière course avant le jour fatidique ! Je suis tellement excitée si vous saviez, mais j’ai tellement peur aussi ! J’espère que ce 1er marathon sera à la hauteur de mes espérances, j’ai trop hâte de vivre la chose et de vous raconter….

Plus que 25 jours et j’y serais…

 

20 septembre 2017
/
Previous Post Next Post

5 Comments

  • Reply Thibault

    Top cette course ! L’année prochaine je la tente !

    20 septembre 2017 at 22 h 04 min
  • Reply Ines

    Jetais essoufflée simplement en te lisant ! Superbe course et très bien raconté
    Hâte de voir les résultats de ce fameux marathon ! Tu vas tout péter !!

    20 septembre 2017 at 23 h 42 min
  • Reply Stéphanie

    Super résumé! On a l’impression d’y être !
    Courage pour le Marathon ! Je suis sûre qu’il sera magique !

    21 septembre 2017 at 7 h 40 min
  • Reply LiLi Mottet

    ma championne ! je suis tellement admirative ! <3

    23 septembre 2017 at 11 h 48 min
  • Reply mi azor

    Bravo à toi :-). Pour le marathon il faut juste caler son allure et après au mental :-). On va réussir !!!

    26 septembre 2017 at 7 h 27 min
  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Vous aimerez aussi