Semi marathon de Barcelone : mon compte-rendu

Posted in Nos Courses, Sport

semi marathon de Barcelone

L’année dernière, lorsque je me suis lancée dans l’aventure « marathon » j’ai découvert que mon cousin Yann courait lui aussi.
En club depuis un petit moment, il a su me conseiller et m’encourager durant toute ma prépa.

A cette époque, nous nous étions d’ailleurs dit qu’il serait top de se rejoindre dans une ville pour faire une course ensemble en mode team recoq.

5 mois plus tard, nous y voilà, au semi marathon de Barcelone pour ouvrir le compteur des courses de l’année 2018 !

Après une petite heure d’avion, mon chéri et moi rejoignons mon oncle et ma tante, venus nous supporter pour l’occasion. Nous prenons possession de notre super airbnb, situé à 2 pas de l’Arc de Trionf d’où nous prendrons le départ du semi, dimanche.

Petit tour obligatoire chez Flax and Kale et nous rentrons nous coucher.

Le lendemain, nous récupérons mon cousin et sa copine et parcourons la ville en long en large et en travers.

Vers 11h30, nous rejoignons le centre commercial Las Arenas pour récupérer nos dossards. J’ai d’ailleurs rendez-vous avec Josep de l’office du tourisme avec qui je suis en contact pour récupérer les places spectateurs pour nos fervents supporters.

D’après ses dires, demain, le vent sera quasi nul et nous aurons le temps idéal pour la course. Espérons qu’il aura raison !

Dossards récupérés, je retrouve Marion ma gagnante du jeu concours. Je suis trop contente de la voir en vrai, et après quelques minutes à discuter, je m’aperçois que j’ai affaire à une fille au top ! Comme quoi le hasard fait bien les choses !

Après avoir bavé sur toutes les chaussures du stand Saucony, nous allons manger au dernier étage du centre commercial, chez Mussol qui propose un menu Catalan avec des options sans gluten dont je vous parlerai très prochainement.

Promenade. Repas. Dodo.

Jour J

Petit dej rapido, enfilage des tenues et nous sommes ready !

Mon chéri, mon cousin et moi rejoignons ma petite fusée Mathilde devant l’Arc de Trionf.

semi marathon de Barcelone

Dans tout ce monde, nous recroisons Marion, au taqué pour son 1er semi accompagnée de ses amis.

Avec Mathilde, nous partons nous placer dans notre sas, le vert et attendons le départ.

Côté objectif, j’aimerai vraiment confirmer mon 1h43 de Béhobie San Seb sachant qu’il y a un km en plus. Mon cousin, lui, espère passer sous son meilleur temps : 1h29.

Top départ, l’ambiance est là et on a même droit à des confettis !

L’idéal pour moi serait de rester au contact de Mathilde le plus possible, au moins les 10 premiers km puis maintenir un rythme correct quand elle passera la seconde et s’envolera vers l’arrivée.

Malgré les embouteillages du départ, j’arrive à ne pas la perdre et lui emboiter le pas.

Quand le parcours monte un peu, notre écart s’agrandit, quand il descend, je fais l’effort de revenir. Je suis son tracé à la lettre, si elle passe à gauche, j’y vais aussi, si elle prend l’intérieur du virage, je fais de même, elle est mon point de repère.

Vers le 7km nous repassons vers l’Arc de Trionf et nous sommes acclamés et encouragés de vive voix par les spectateurs restés nombreux sur place.

Aaaaalllez Charlotte Alleeeeeezzz Alleeeeeeez Alleeeeeezzzz, je tourne la tête et vois la copine de mon cousin crier pour nous supporter. Josep avait raison, nous avons le temps i-dé-al !

8-9-10 je garde le cap quand soudain…

Je vois Mathilde éteindre sa montre et s’arrêter sur le côté.

« Ça va ? » Mais elle ne m’entend pas et nos regards ne se croisent pas.

Mes jambes continuent de courir mais mon cerveau est en vrac et se pose 10000 questions : Je m’arrête ? Elle s’est fait mal ? Elle a peut être besoin de moi ? Et ma course ? Ma prépa ? Et si c’était juste un lacet défait ? C’est peut être sa contracture de la semaine dernière… Je suis perdue et ne sais pas quoi faire…

Au bout de quelques centaines de mètres, je prends la décision, surement égoïste, de continuer.

J’essaye de reprendre un rythme correct et de poursuivre à mon grand regret, sans elle.

Les km défilent et nous arrivons au 14ème sur la « rue Diagonal » pour un aller retour.

J’essaye de voir mon cousin mais après avoir repéré le meneur d’allure 1h30, je me dis qu’il est sûrement devant.

Lorsque c’est à mon tour d’être de l’autre côté de la rue, j’aperçois mon chéri qui grimace un peu et lui crie dessus jusqu’à ce qu’il tourne la tête pour lui faire coucou.

A partir du 17ème ça commence vraiment à être dur, et la petite côte sournoise me casse bien les pâtes !

19ème je suis en slow motion, j’essaye de me motiver, de me chanter un truc, mais j’ai du mal.

20ème aller Charlotte, plus qu’un ! Dans la petite descente je lève la tête et aperçois la Sagrada Familia, c’est hyper beau mais mes jambes ne sont plus là, je lutte.

La longue ligne droite qui mène jusqu’à l’arrivée me parait interminable, je donne le peu de ce qu’il me reste lorsque j’entends « Allez Charlotte c’est maintenant qu’il faut tout donner ! Accélère ! »

C’est mon cousin, qui a rejoint le reste de ma famille pour nous encourager sur le sprint final. Je remarque qu’il a déjà sa veste et semble frais. Il a eu le temps de se doucher ou quoi ?

Dans un dernier effort, je passe la ligne, éteins ma montre : 1h43’25 pour 21km300  ! Pari tenu !

Wouhou ! Je suis contente ! L’entrainement a encore payé ! Et bonus J’AI BATTU MON COPAIN ! (et ça, ça n’a pas de prix… Comme dirait l’autre 😉 )

semi marathon de Barcelone

semi marathon de Barcelone

Après la course, je retrouve Marion et ses amis qui avaient gentiment gardé ma veste. Nous débriefons rapidement, pour son 1er semi elle a réussi à courir tout le long et est même chaude pour en refaire un le mois prochain vers chez elle sur Marseille ! C’est génial !

Après une bonne douche, nous avons été reprendre des forces chez Anauco Gourmet avec un méga burger. Nous nous sommes encore promenés les 2 jours restants, profitant du beau temps et des rues animées de Barcelone.

semi marathon de Barcelone

semi marathon de Barcelone

Encore une fois, j’ai plus qu’adoré ce séjour à Barcelone, cette ville est absolument géniale ! Le semi était vraiment bien organisé, les petites ruelles, l’ambiance, les restos toujours plus nombreux à proposer des options sans gluten, le soleil… Tout était parfait !

Merci encore une fois à Monica de l’office du tourisme pour cette collaboration ! C’est grâce à elle, son collègue Josep et à l’équipe du semi marathon de Barcelone que j’ai pu participer et organiser le jeu concours. Merci pour cette superbe expérience !

Je vous recommande vivement de passer quelques jours ici si vous ne connaissez pas encore cette ville. Et encore plus d’y ajouter une expérience sportive pour un weekend dont vous vous souviendrez longtemps !

ps : Ma petite fusée Mathilde va bien, elle a eu un coup de pompe et des petites douleurs par ci par là mais rien de grave. C’est sûrement dû à son rythme de folie entre entrainement et boulot pas simple ! Quant à mon cousin… Il explose son record perso et fini ce semi en 1h24 !

Et vous ? Vous y étiez ? vous avez aimé ?

Retrouvez toutes les infos sur la ville en cliquant ici et si vous voulez la liste complète de tous les restos de Barcelone : c’est par là !

14 février 2018
/
Previous Post

2 Comments

  • Reply Louise

    Super compte rendu ! On a l’impression d’y être ! Je ne connais pas encore cette ville mais ton article m’a donné envie d’y faire un tour !

    15 février 2018 at 8 h 46 min
  • Reply Yann

    Bravo cousine, la team a tenu ses objectifs. L’air de rien, la barre des 1h40 se rapproche !

    Il n’y a plus qu’à remettre ça, alors à quand la prochaine ? Il paraît que la fameuse Behobia-San Sebastián est plutôt sympa ! 😉

    15 février 2018 at 14 h 37 min
  • Leave a Reply

    Vous aimerez aussi