RP au semi marathon des Landes

Posted in Nos Courses, Sport

 

semi marathonAaaah les semi ! C’est LA distance que je préfère courir !

Un mois tout pile après le marathon de Berlin, il était temps que je me réaligne sur ces 21km que j’aime tant !

Cela tombait bien, la 2ème édition du marathon des Landes proposait également la version semi.

Quoi de mieux que courir à la maison pour retrouver de bonnes sensations et lancer la saison ?

Mont-de-Marsannng sisi la famille ! 4-0 represent… Ok j’arrête !
En tant que Montoise de pure souche, j’étais plus que ravie de lancer la saison des semi « à la maison ».

Après Berlin et 10 jours de repos total, j’ai repris les entrainements pour retrouver ma vitesse d’antan.
Car même si j’ai droit à des « oh 21km c’est facile pour toi maintenant »
Je vous assure que non ! On ne court pas un marathon à la même intensité qu’un semi.

Lors des entrainements, j’ai été surprise du rythme que j’ai rapidement réussi à récupérer. De bonne augure pour tenter de faire sauter mon dernier RP.

Il date de février au semi marathon de Barcelone bouclé en 1h43.
A Mont-de-Marsan l’objectif est clair : faire 1h40.

 

Dimanche 21 :

Je retrouve Mathilde au petit dej, nous papotons et nous préparons tranquillement. Aujourd’hui no stress, pas de route à faire car le départ est situé à seulement 2km de chez ma mère : le gros avantage de jouer à domicile.

Lorsque nous sortons, le brouillard est encore très épais et il fait bien frais.

Nous regagnons le départ, et retrouvons Bastien et ma copine Jojo, qui elle, s’aligne sur son 1er marathon.
Je lui ai d’ailleurs promis de venir l’aider et la soutenir sur les 10 derniers km quand elle sera dans le dur.

9h00 : Départ des marathoniens et des relais.

9h05 : Cette fois c’est à nous.

Nous partons à bonne allure et comme à mon habitude j’essaye de garder Mathilde dans ma ligne de mire tandis que Bastien reste à mes côtés.

Au km 4, je plaisante avec lui en lui expliquant que mon fan club m’attend à la pharmacie et qu’il devrait se décaler s’il ne veut pas perdre un tympan.
Pourtant une fois sur place, ma grand mère se contente d’un coucou et ma mère, comme nous lui avions demandé, nous indique nos positions. Peut être n’avaient elles pas envie de me mettre la honte de suite ?

A l’approche du km 5 je me sens super bien, je décide de maintenir ce rythme un peu plus rapide que prévu, et double même Mathilde.

Autant profiter du parcours extra plat du début avant d’avoir un peu plus de mal ensuite sur les petites côtes que j’ai repéré sur le plan.

Nous passons derrière Scalandes, faisons le tour du lycée pro Frédéric Esteve et rattrapons la route de l’espace François Mitterrand. Les quelques supporters postés au coin des rues nous encouragent malgré l’épais brouillard qui ne se lève pas et la température matinale encore bien fraiche.

semi marathon

Avant de tourner à gauche direction le stade, ma mère et ma grand mère sont à nouveau là. Ma mère inquiète me sort  » Je n’ai pas vu passer Mathilde c’est normal ? »
Hé oui ! Pour une fois c’est moi qui mène !

Dans le stade, je me dévisse la tête pour voir où elle se trouve et l’encourage lorsque je l’aperçois !

Quasiment à la sortie de la piste, j’entends un copain me dire que je suis 4ème mais que la 3ème est toute proche. (En fait il s’agira de la 4ème, la 1ère étant loin loin loin devant)
Je la vois bien oui la fille devant moi, mais elle est pas si proche que ça !

Sortie de stade, direction le parc Nahuques et sa grande et vilaine côte. Elle n’est pas si pentue, mais elle est loooongue et me casse les pâtes.

Maman et Mamie sont encore là ! Allez chouchouuuuuu !!

Mon rythme faibli un peu mais je m’accroche pour ne pas perdre trop de temps.

Nous sommes maintenant sur la piste cyclable que je connais absolument par cœur, je sais que ça va descendre, j’en profite pour manger une datte et accélérer encore.

Si ma mère avait décidé d’être discrète sur le début du parcours c’était sans compter sur ce km 16.
Alors que je suis encore au bout de la rue, j’entends hurler « AAAALLLLLEZ CHARLOOOOTTE ! ACCROCHE TOI ! ALLEZ !
Je souris et fais un petit coucou, je sais que la prochaine fois que je la vois, c’est à l’arrivée.

Petit tour en centre ville et à ma grande surprise, étape dans les arènes et dans ses couloirs !
Je peste un peu car je perds du temps pour ne pas glisser « hé oh j’ai un record à battre moi »

Direction maintenant les nouvelles berges. J’adore courir par ici mais je sais très bien que si nous courons à cet endroit, il faudra remonter la côte du lavoir.
Même pendant les férias je ne l’aime pas celle là alors à 1km de l’arrivée je ne vous en parle même pas !

semi marathon

Peu avant l’arrivée, on nous fait passer devant le théâtre. Là, groupe reprend des airs connus, ça met une super ambiance. Au moment où je passe c’est Axel Bauer « Éteins la lumière »
Mais oui Charlotte on éteint bientôt la lumière ! Dans 500m c’est fini !

Dernière accélération, puis sprint final dans le parc Jean Rameau où j’aperçois ma mère et ma grand mère déjà en place pour immortaliser le moment.

Je passe la ligne en…. Tenez vous bien : 1h36 !

Explosage de record ! 7 minutes de moins qu’à Barcelone ! Si on m’avait dit ! Je n’y aurais pas cru !

Lors de cette course, je bas également mon temps au 10 km ! Et finis 5éme féminine !

Hé bin quelle année 2018 !

Je reprends mon souffle et pars chercher Mathilde qui termine tout proche derrière en 1h40. En pleine prépa marathon, je vous dis pas comment elle va envoyer du bois dans un mois à La Rochelle !

Nous buvons un coup, puis repartons rapidement à la voiture car j’ai Jojo à aller chercher au km 33.

Malheureusement une fois sur place, j’ai reçu un sms de sa part « inutile de venir me chercher j’ai le genoux qui a lâché »

J’ai été tellement déçue pour elle de savoir ça ! J’aurai tellement aimé l’aider dans cette épreuve !
Au final, elle a bien fait d’arrêter car elle m’a envoyé un sms le lendemain, verdict : ligament latéral.
Mais Jojo c’est une Warrior, ce n’est que partie remise pour l’année prochaine.

Voilà pour le 1er compte-rendu d’une longue série de semi marathon !

Merci à toute l’organisation du Marathon des Landes, aux bénévoles et aux personnes qui ont permis cet événement possible, ici à Mont-de-Marsan !

C’était vraiment une super expérience de courir ici, pour ceux que ça tente, la date pour l’année prochaine est déjà arrêtée, rendez-vous le 13 octobre 2019.

Crédits photos : @legeektrotteur – Nicolas le Lièvre

24 octobre 2018
/
Previous Post Next Post

4 Comments

  • Reply Normand Richard

    Super CR et si tu refais Barcelone en février, j’y serais aussi . Toutes mes félicitations et gagner 7mn c’est donc possible , ça me donne espoir pour Bruxelles…

    24 octobre 2018 at 18 h 46 min
    • Reply Charlotte

      Apparemment oui c’est possible ! Je suis sûre que tu vas cartonner à Bruxelles !! Bises

      24 octobre 2018 at 19 h 12 min
  • Reply Romain - Le Geek Trotteur

    Salut Charlotte,
    Sympa le compte-rendu, ça m’a rappelé mon marathon de l’an dernier avec ce foutu faux-plat montant interminable vers Nahuques !!
    En tout ca, 7 minutes de moins, chapeau, très belle course, tu as su bien récupéré du marathon ! Le mois dernier, j’ai gagné 5min sur mon précédent RP en semi et je trouvais déjà ça énorme alors 2 de plus…

    24 octobre 2018 at 20 h 26 min
  • Reply Sentenac

    Merci pour ce super CR qui met enfin un peu le semi en lumière
    Encore merci et toutes mes félicitations pour ce super résultat

    24 octobre 2018 at 22 h 50 min
  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Vous aimerez aussi