Behobie San Sebastien : exceptionnel !

Posted in Nos Courses, Sport

Behobie San Sebastien

Depuis mon marathon à Berlin, je suis en feu !

J’ai enchainé les courses : Mont-de-Marsan, Marseille-Cassis et plus récemment la féminine d’automne à Pau où j’ai fait un très bon classement.

Je me sens dans une forme olympique !

Alors quoi de mieux que de finir l’année sur ma course préférée ?
Car oui, Behobie San Sebastien reste en 3 ans de courses à travers l’Europe MA number one.
Petit résumé de cette chouette matinée…

Behobie San Sebastien

Cette année, on avait prévu de venir en force à Béhobie !

Autant de coureurs que de fervents supporters ! Pour, une fois la ligne d’arrivée passée, tous se retrouver autour d’une grande tablée remplie de tapas !

Mais les aléas de la vie font que, parfois, cela ne se passe pas tout à fait comme prévu…
C’est donc dans une ambiance un peu particulière, que nous prenons la route en ce dimanche 11 novembre au matin.

Une fois sur place, nous récupérons nos dossards et partons nous échauffer.
Je suis avec Mathilde (fidèle au poste) et Julie et son chéri (rencontrés sur le trajet Marseille – Cassis).
A l’arrivée nous attend : Alban, Julià et Haspé.

Il fait incroyablement doux pour un 11 novembre, déjà 19 degrés à 10h du mat’ ! Ça change de la météo pourrie de l’année dernière et de nos têtes de requins ku klux Klan en sacs poubelle.

Le départ est prévu à 10h29, vague 6.

Comme chaque année, il y a déjà un monde fou au départ. Et comme chaque année le DJ fait grimper la température avec ses musiques entrainantes et son décompte en espagnol.

Mon objectif est clairement de faire aussi bien qu’à Mont de Marsan soit 1h36. Il y a certes 1km en moins, mais le parcours est beaucoup plus compliqué avec de nombreuses côtes qui fracassent les cuisses.
Et Dieu sait que je DÉTESTE les côtes ! Mais qu’importe, aujourd’hui j’ai envie de tout péter !

Top départ !

Comme je m’étais mise toouuuuut devant dans mon sas, je ne suis absolument pas gênée par les gens.

Je trouve mon rythme immédiatement. Je double Mathilde qui me dit de ne pas m’enflammer et d’en garder sous la pédale pour la suite, mais la suite je la connais et je veux prendre de l’avance pour quand je serais en train de « pleurer » dans la grande montée.

Comme d’hab, dès les 1ers mètres les gens sont au rendez-vous. Parents, enfants, et dès le début les « Venga Venga » se font entendre, c’est juste génial.

Ce qui l’est moins en revanche ce sont les petites côtes et les nombreux faux-plat avant la fameuse grande montée du 5ème que j’avais oubliée.

Je meurs de chaud ! Mes joues sont en feu dès les 1ers mètres. Je me dis que je dois être assortie à mon t-shirt et que je vais encore avoir une tête de folle sur les photos.

Mais pas le temps de tergiverser, la fameuse côte est en vue !

Durant la montée, je remarque devant moi,  un homme avec une prothèse de course, quel warrior !
Je serre les dents et m’accroche pour ne pas perdre trop de temps.

7ème ouiiiiii la descente !! A fond les ballons ! Je sais que très bientôt, Mr Pirate et sa femme seront en place pour nous encourager, comme chaque année !
Et en effet, 1,5 km plus tard, ils sont bien là, toujours avec leur drapeau et leur sono qui crache du Guns N’ Roses à wek ! J’adore !

Je passe le 10ème km en 46 minutes et des brouettes. Je me sens plutôt bien, mais je ne sais pas du tout si je suis en avance ou en retard sur l’objectif que je me suis fixé.

11ème km, les gens sont nombreux tassés au bord des trottoirs pour nous soutenir et scander nos noms ! Il y a énormément d’enfants qui nous encouragent : Animo Animo !
Quelques mètres plus loin,  je remarque qu’ils sont prêts d’une 15ène à être alignés et à tendre leur petites mains.
Pour leur plus grand plaisir et pour le mien aussi, avouons-le, je tends le bras et leur tape un à un dans la main. J’ai le smile jusqu’aux oreilles !

13ème : Alors que ça monte un peu, je me fais doubler par le meneur d’allure « 1h33 »

1h33 ???? Waaaaaah mais je suis plus rapide que prévu !!!

Dans la descente suivante, je m’ordonne (en espagnol svp) de ne pas le laisser filer. « Venga Carlota !! Rattrape moi ça ! »

Jusqu’au 15ème il est juste là, à quelques mètres seulement devant, mais les changements de rythme et la côte du 17ème ont raison de moi (de mes cuisses surtout) et je le vois s’éloigner sans que je ne puisse rien y faire.

18ème : c’est une descente je donne tout ce que j’ai pour le rattraper ! Je signe d’ailleurs mon meilleur km  en 4’17 mais ça ne suffit pas.

Allez plus que deuuuuuuxxx !!

19ème : j’arrive sur la grande ligne droite avec toutes les arches et comme chaque année l’ambiance y est exceptionnelle ! Je ne sais pas combien de personnes sont amassées là pour nous encourager mais c’est juste incroyable ! Mes cuisses n’en peuvent clairement plus, mais les encouragements me portent !

Au moment où ENFIN je distingue la dernière arche avec le chrono, j’entends mes potes hurler sur la droite « AAAllllleeezzzz CharlOOooOoOOooOtte » Je lève la main pour faire signe que je les ai entendu et fonce dans un dernier effort vers la ligne d’arrivée !

1h35 ! Ma montre affiche 1h35 ! Encore un record perso que je viens de faire tomber !
Et surtout je gagne 8 minutes sur mon temps de l’année dernière !

Dans toute cette foule, nous sommes parvenus à tous nous retrouver et après une douche que je pourrais qualifier comme « la plus rapide du monde », nous sommes allés refaire le plein des batteries autour de quelques tapas.

Je me répète sans doute, mais une fois de plus cette course était au top ! L’organisation au départ avec les sas, l’ambiance tout au long du parcours, les nombreux ravitaillements, les bénévoles et même les douches que j’ai pu tester pour la 1ère fois cette année !

Sortez vos agendas… Rendez-vous en 2019 !

Matthieu cette course était pour toi et ta maman partie bien trop tôt !

 

14 novembre 2018
/
Previous Post Next Post

2 Comments

  • Reply Jara

    Super récit, qui donne envie de participer à cette course!
    Bravo pour la performance /clap.

    21 novembre 2018 at 8 h 29 min
    • Reply Charlotte

      Merci beaucoup Alex ! Cette course vaut vraiment le coup ! Que ce soit en tant que coureur ou spectateur ! L’ambiance est géniale !

      21 novembre 2018 at 14 h 25 min

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Vous aimerez aussi