Mes tocs de runneuse

Posted in Life, Sport

Mes tocs de runneuse

Depuis que je me suis mise à courir, j’ai remarqué que j’avais des tocs de runneuse

Je fais des trucs un peu bizarres que ce soit avant, pendant ou après les jours de courses ou d’entrainements.

Je suis sûre qu’au fond je ne suis pas la seule à faire ça, enfin j’espère..  Dites moi que je ne suis pas la seule svp…

Bref, voici un petit extraits de mes tocs de nana névrosée qui fait de la course à pied.

 

  • Me laver les dentsMes tocs de runneuse

J’adore me laver les dents avant d’aller courir. Bien loin de moi l’idée d’aller rouler une pelle au premier écureuil venu, mais je ne sais pas, j’aime bien avoir l’haleine so fresh pendant que je cours. Peut être parce que je respire par la bouche..

 

  • Me raconter des histoires…

…Surtout depuis que je fais des sorties longues,  je m’imagine des trucs !

Souvent je me dis « Et si dans un petit coin de forêt tu trouvais un sac rempli de billets ? » Il faudrait que je regarde autour de moi avant de le prendre, oui mais je pourrais laisser des empreintes, et puis courir avec un sac c’est grillé ! Il faudrait que je téléphone à mon chéri… Oui mais en lui téléphonant je pourrais le mettre en danger… Ok je regarde trop de films…

 

  • Rattraper la personne devant moi

Oui je sais, c’est bête ! Mais lorsque je cours et que j’aperçois une personne au loin devant moi, je ne peux pas m’empêcher de vouloir la rattraper. Pour l’anecdote, une fois, j’avais un entrainement de 20 km.
Vers le 8ème km je remarque un monsieur loin loin loin devant. Petit à petit je sentais que je grignotais du terrain et que je le rattrapais. Mais arrivée à 10km  (distance à laquelle je devais faire demi-tour) il me manquait encore quelque mètres. Et bien aussi têtue comme une mulasse que je suis j’ai continué jusqu’à le dépasser et ce n’est qu’après que j’ai fait demi tour !

 

  • Tenter de paraître bien devant le photographe

Mes tocs de runneuse

J’ai bien écrit le mot « tenter » car cela ne fonctionne pas à tout les coups. Lors des courses, il est rare que les photographes se positionnent au début, au moment où on est encore so fresh. Souvent, ils attendent quelques km pour pouvoir prendre un cliché de chaque coureur. Souvent c’est en haut d’une côte, d’un escalier, ou juste derrière la ligne d’arrivée.

Quand j’ai l’eye du tiger et que je le repère de loin, même si je suis au bout de ma vie, j’essaye de me redresser, d’allonger mes foulées, de prendre mon regard lointain de nana concentrée en mode « la course à pied ? pffff trop easy bébé ! » Et puis une fois dépassé, je reprends mon style de courbée j’en peux plus je vais mourir c’est quand l’arrivée ?

 

  • Préparer ma tenue de course

Mes tocs de runneuse

Attend tu croyais pas que j’allais courir le semi de tralala dans la même tenue que le dernier ?

Han-Han jcrois pas non ! Le style ça compte ! Je suis capable de m’acheter un nouveau tshirt  juste pour une course ! Et s’il peut être assorti à mes shoes ou à ma tenue c’est encore mieux !

 

  • Me la péter avec mes tshirt officiels

Si je porte rarement le jour J le tshirt de la course en question. J’adore les porter à l’entrainement. Marathon d’Amsterdam, Semi de Pampelune, Behobie, Lausanne… Faut qu’ils sachent à qui ils ont affaire !

 

  • Faire un compte pile

Depuis ma prépa marathon, je pense connaitre par cœur les distances aux alentours de chez moi ou de chez mes parents.

2 km de chez moi au stade, 3km100 de chez ma mère au début de la piste cyclable, 20km en partant de chez mon père en passant par le port de Capbreton + le tour du lac d’Hossegor et revenir…

Sauf que si jamais en arrivant chez moi ma montre indique 9,83km, je continue encore quelques mètres histoire d’arriver à 10km pile poil !

 

  • LE petit dej d’avant course

Mes tocs de runneuse

Avant une course, je mange TOUJOURS la même chose ! On ne change pas une équipe qui gagne non ?

Mon petit porridge aux flocons d’avoine sans gluten, ma compote et mes fruits secs et c’est parti !

Ça serait dommage de tenter une nouvelle expérience et d’avoir a le regretter au bout de quelques km seulement après le départ si vous voyez ce que je veux dire…

 

  • Faire coïncider mes shampoing avec mes entrainements

Mes tocs de runneuse

« J’ai le cheveux qui commence à être un peu sale, il faudrait que je me lave les cheveux. Quoi que non attend demain j’ai entrainement, je vais transpirer… » Allez un coup de shampoing sec et ça fera bien l’affaire jusqu’à demain !

Parce que le combo shampoing-brushing-lissage ça prend tellement de temps quand on a les cheveux longs, il faut optimiser la chose !

 

Voilà pour mes tocs de runneuse … Et vous ? Vous faites pareil ? Allez ne me laissez pas seule, et racontez-moi les vôtres !

17 janvier 2018
/
Previous Post Next Post

10 Comments

  • Reply Thibault

    Les photographes sont mes amis ! Toujours un petit signe à eux quand je passe ! 😛

    17 janvier 2018 at 16 h 42 min
    • Reply Charlotte

      haha ! ça fait des supers souvenirs après 😉

      17 janvier 2018 at 19 h 21 min
  • Reply Mylene

    Je me reconnais dans la fille qui se fait des films, qui veux rattraper la personne devant et trop dégouté quand celle ci change de chemin comparé à moi . Ahaha je crois que la mieux c’est le compte rond je suis pareil… Sauf si je suis au bout de ma vie .

    17 janvier 2018 at 22 h 08 min
    • Reply Charlotte

      Mais tellement de désespoir quand la personne change de chemin… Oh non je vais pas l’avoir ! hahaha

      20 janvier 2018 at 18 h 56 min
  • Reply Leaqdf

    Génial ton article. Je me retrouve bien dans plusieurs de ces  » tocs  »
    A Barcelone on sera en mode  » photographe?  »  » je suis au bout de la vie mais je souris « 

    18 janvier 2018 at 7 h 46 min
    • Reply Charlotte

      hahaha Tiens toi droite, regarde loin, allonge ta foulée, ferme ta bouche…. Ouf c’est passé !

      20 janvier 2018 at 18 h 55 min
  • Reply Léa (Savoure la Vie)

    J’adore tes tocs, je me reconnais dans certains d’entre eux je pense qu’on en a tous. Par contre on est d’accord qu’il est quasi impossible d’avoir une photo potable lors de courses officielles ? Je me fais toujours surprendre par le photographe haha !
    Léa,
    http://www.savourelavie.com

    20 janvier 2018 at 17 h 48 min
    • Reply Charlotte

      D’après mes statistiques… 1 photo sur 5 hahaha ! J’avoue que même des fois quand je le vois, le résultat n’est pas fameux 😉

      20 janvier 2018 at 18 h 54 min
  • Reply DAD

    Idem sur beaucoup de choses …..AH AH AH trop fort .

    21 janvier 2018 at 12 h 34 min
    • Reply Charlotte

      Merci papa <3

      21 janvier 2018 at 17 h 45 min

    Leave a Reply

    Vous aimerez aussi